Suggestions
View all results

PLUS QU’UN LUBRIFIANT. LA TECHNOLOGIE EN MOUVEMENT.

  1. ACCUEIL
  2. INDUSTRIE
  3. LUBRIFIANTS PAR SECTEUR D’ACTIVITÉ
  4. AUTRES SECTEURS
  5. AUTRES SECTEURS
  6. PRODUCTION D’ÉNERGIE
  7. APPLICATIONS
  8. MOTEURS À COMBUSTION

MOTEURS À COMBUSTION

Turbines in power station --- Image by © Monty Rakusen/cultura/Corbis
LUBRIFIANTS FORMULÉS SPÉCIALEMENT POUR LES APPLICATIONS DE MOTEUR À COMBUSTION, VU L’IMPORTANCE DU CONTRÔLE DE L’ACIDITÉ, DE LA GRANDE STABILITÉ À L’OXYDATION ET DE LA DURÉE DE VIE DU MOTEUR.
 

Nos ingénieurs spécialisés en lubrifiants comprennent à quel point les moteurs doivent rester productifs et les entretiens non planifiés être évités. Nos lubrifiants sont formulés pour supporter les fortes contraintes de l’oxydation et de la nitration par le carburant gazeux, et pour contribuer à prolonger les intervalles de vidange et la durée de vie des moteurs.

Les moteurs à combustion interne fonctionnant au gaz de houille, au biogaz, au gaz d’enfouissement ou au gaz naturel fournissent généralement de 50 à 20 000 kW, chaque type de gaz présentant des défis spécifiques. Nous avons élaboré des produits qui contribuent à la durée de vie des moteurs dans les applications d’exploitation du gaz naturel et de mine, malgré des niveaux élevés de méthane comme d’éléments corrosifs tels que le sulfure d’hydrogène.

Nos autres produits spécialement formulés aident efficacement à neutraliser les acides et les dépôts nuisibles potentiellement générés par la combustion d’impuretés dans le biogaz, en l’occurrence les gaz d’enfouissement et d’égout produits à partir des déchets ménagers et industriels.

 

Gaz naturel

  • Essentiellement composé de 80 à 98 % de méthane, il peut présenter d’éventuelle impuretés et éléments corrosifs comme le sulfure d’hydrogène.

 

Gaz de mine

  • Le méthane provenant de mines à charbon ou désaffectées peut être utilisé de fait comme source de chaleur et de puissance dans des moteurs à combustion.

 

Gaz d’enfouissement

  • Gaz récupéré à partir de la fermentation anaérobie de composés organiques provenant de déchets ménagers et industriels.
  • Les lubrifiants moteurs formulés pour les gaz d’enfouissement doivent lutter contre les acides forts et les dépôts dans une plus large mesure que pour un gaz propre.

 

Biogaz

  • Gaz généré en digesteur par décomposition bactérienne de matières organiques présentes dans les déchets solides comme les boues et les déchets agricoles, alimentaires et végétaux.
  • Lubrifiants moteur devant lutter contre l’accumulation d’acide.

 

Face aux défis de l’utilisation des moteurs à combustion, nos ingénieurs spécialisés en lubrifiants recommandent les produits suivants :

Éléments/produits connexes :
Opérations
Produit recommandé

Moteurs à combustion fonctionnant au gaz naturel ou à des gaz de mine, de digesteur ou d’enfouissement relativement « propres » (peu d’impuretés).

Moteurs à combustion fonctionnant au gaz de digesteur ou d’enfouissement modérément contaminé, ainsi qu’au gaz naturel ou de mine avec impuretés.

Moteurs à combustion fonctionnant au gaz de digesteur ou d’enfouissement fortement contaminé.

Moteurs à combustion fonctionnant au gaz naturel, ou au gaz de mine, de digesteur ou d’enfouissement relativement propre, dans des conditions sévères et/ou si un lubrifiant longue durée est nécessaire.

Moteurs à combustion fonctionnant au gaz naturel, de mine, de digesteur ou d’enfouissement relativement propre, pour une performance maximale en utilisant des lubrifiants synthétiques.