Suggestions
View all results

PLUS QU’UN LUBRIFIANT. LA TECHNOLOGIE EN MOUVEMENT.

  1. ACCUEIL
  2. L’HISTOIRE DE CASTROL
  3. SALLE DE PRESSE
  4. CARACTÉRISTIQUES
  5. CASTROL À BORD D’INSIGHT, LA MISSION HISTORIQUE D’EXPLORATION DE MARS DE LA NASA

CASTROL À BORD D’INSIGHT, LA MISSION HISTORIQUE D’EXPLORATION DE MARS DE LA NASA

Castrol Braycote jouera un rôle essentiel dans la mission interplanétaire de la NASA à destination de Mars, via la lubrification de plusieurs instruments scientifiques de sa sonde spatiale InSight.

Londres, le 3 mai 2018

Le 5 mai 2018, si les conditions le permettent, la NASA lancera sa sonde InSight depuis la base aérienne de Vandenberg, en Californie, pour étudier le centre de Mars. La fenêtre de lancement du 5 mai commence à 4 h 05 (heure d’été du Pacifique) et, si tout se passe bien, il faudra environ six mois à la sonde pour atteindre Mars,  après qu’elle soit entrée dans l’atmosphère de Mars à 22 692 km/h (14 100 miles/h).

InSight, qui signifie Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport (exploration interne par les sondages sismiques, la géodésie et les flux thermiques), réalisera la première étude approfondie de la planète rouge, en creusant profondément sous sa surface pour examiner la croûte, le manteau et le noyau de Mars. Elle se posera sur une plaine plate et lisse appelée Elysium Planitia pour réaliser, pendant deux ans, des études géophysiques des processus qui ont permis la formation des planètes rocheuses du système solaire interne (y compris la Terre).

Une série d’instruments scientifiques sensibles à bord d’InSight ira explorer sous la surface de Mars, pour mesurer les "signes vitaux" de la planète, notamment son "pouls" (sismologie), sa "température" (flux thermique) et ses "réflexes" (suivi de précision).
La NASA a confirmé que Castrol Braycote serait utilisé pour lubrifier plusieurs instruments d’InSight, notamment son sismomètre et sa taupe.

 

« Pour notre technologie, l’opportunité de contribuer à la  mission Mars InSight est extrêmement stimulante », a déclaré  Keith Campbell, responsable du développement commercial chez Castrol. « Castrol est extrêmement fière que Braycote contribue bientôt à écrire l’histoire. Prêts pour le décollage ! »  

La première formulation de Castrol Braycote a été mise au point pour la NASA pratiquement dès le début du programme spatial, dans les années 60. Le lubrifiant était déjà utilisé par la NASA pour assurer le bon fonctionnement de l’astromobile envoyée sur Mars et de la station spatiale internationale sur son orbite à 27 400 km/h (17 000 miles/h) autour de notre planète.  

Outre une utilisation à des températures extrêmes, Braycote a été conçu pour réduire ce qu’on appelle le « dégazage », c’est-à-dire l’évaporation de la graisse, ce qui signifie que les instruments peuvent fonctionner à un niveau optimal, même à des températures extrêmement élevées, ainsi que dans des conditions de très grand vide.

Castrol collabore également avec l’Agence spatiale européenne et des sociétés spatiales privées aux États-Unis en leur fournissant son lubrifiant Braycote. Celui-ci peut aussi s’utiliser sur la Terre, dans les procédés de fabrication impliquant des pompes à vide, des produits chimiques agressifs ou des environnements extrêmes. Il présente des avantages pour l’industrie des semi-conducteurs et des micro-puces, l’électronique et les fabricants d’écrans plats et de disques durs.