Castrol Rocket : Le compte à rebours a commencé

L'événement très attendu qui tentera de battre le record du monde, Mike Cook’s Bonneville Shootout, se déroulera dans quelques jours dans les marais salants de Bonneville dans l'Utah. L'objectif des participants est clair : battre le record du monde de vitesse au sol à moto (605,697 km/h), détenu depuis le 25 septembre 2010 par Rocky Robinson sur une Suzuki Ack Attack.
Parmi les motos officiellement enregistrées pour la tentative de record du monde, on compte la spectaculaire Castrol Rocket – Le résultat d'un projet commun sensationnel entre Castrol et Triumph. Le pilote Jason DiSalvo sera chargé de piloter la Castrol Rocket, qui affiche une puissance de plus de 1000 ch grâce à ses deux moteurs turbo 3 cylindres Triumph Rocket III et à l'huile moteur entièrement synthétique Castrol Power1 4T 10W-40.
Nous sommes très fiers de voir que notre coopération réussie de longue date en matière de record de vitesse au sol se poursuit au travers de l'incroyable projet Castrol Rocket. 
La Castrol Rocket est un chef-d'œuvre d'ingénierie. Nous sommes très impatients de la voir en action lors du Mike Cook’s Bonneville Shootout.
Donald Smith, Responsable international du sponsoring de Castrol
« Nous sommes très fiers de voir que notre coopération réussie de longue date en matière de record de vitesse au sol se poursuit au travers de l'incroyable projet Castrol Rocket » a déclaré Donald Smith, Responsable international du sponsoring de Castrol. « La Castrol Rocket est un chef-d'œuvre d'ingénierie. Nous sommes très impatients de la voir en action lors du Mike Cook’s Bonneville Shootout. »

« L'héritage de nos marques s'est construit sur un esprit pionnier et sur une ingénierie de pointe » ajoute le pilote DiSalvo, en faisant référence à Castrol et Triumph. « Nous sommes tous immensément fiers de poursuivre dans cette lignée et de repousser les limites de l'ingénierie moderne avec la Triumph Castrol Rocket.» Ce qui est incroyable, c'est qu'il ne nous a fallu que deux ans environ pour passer des dessins de conceptions initiaux à la Castrol Rocket terminée.

Les tentatives de record mondial de vitesse au sol sont effectuées à Bonneville sur une ligne impeccablement droite d'environ 16 kilomètres. Toutefois, les conditions météorologiques peuvent engendrer un retard dans le programme. Comme nous l'avons constaté, la météo n'a pas vraiment été coopérative ces derniers jours alors que nous avions prévu des tests importants pour la Castrol Rocket.

« Alors que le streamliner de la Castrol Rocket produit suffisamment de puissance avec les deux moteurs Rocket III pour générer des vitesses capables de battre les records, nous devons également nous mesurer aux éléments », a déclaré le fabricant de moteurs Bob Carpenter, « Les marais salants sont un environnement en constante évolution qui peut être favorable ou au contraire absolument impitoyable. Vous ne savez jamais à quoi vous attendre. »
Malgré les conditions difficiles ces dernières semaines, cela devrait être possible de prévoir la tentative dans les jours à venir. « Nous sommes ici pour accomplir un record du monde au nom de Castrol et Triumph. Ce fut un long parcours mais néanmoins gratifiant pour en arriver jusqu'ici, » explique fièrement Matt Markstaller, expert en aérodynamique de l'équipe Castrol Rocket. Toutefois, il a bien conscience que tout n'est pas acquis d'avance : « C'est très difficile car il y a de nombreuses variables dont il faut tenir compte. »

Les prochains jours diront si cette aventure, qui a commencé il y a deux ans, est prête à connaître son premier gros succès. Matt Markstaller a confiance en la coopération entre Castrol et Triumph, qui s'est déjà avérée un succès à de nombreuses reprises dans le passé, et pense qu'une fois de plus elle fera l'histoire. « Nous disposons d'une équipe incroyable », a-t-il déclaré.