CASTROL INDUSTRIE LUBRIFIE LES ROUES DU SUCCÈS DE LA NASA

Mardi 22 janvier 2013 Lorsque l'astromobile Curiosity de la NASA (« Curiosity ») commença sa mission passionnante pour Mars au début du mois d'août, un lubrifiant Industriel  Castrol révolutionnaire, appelé Castrol Braycote 601 EF, était du voyage afin de garantir un fonctionnement optimal de Curiosity, de ses roues à ses caméras.  

S'il s'agit d'un composant mobile, il est certainement lubrifié par Castrol Braycote 601 EF », déclarait Keith Campbell, directeur du développement des lubrifiants de Castrol Industrie, dont l'équipe a développé cette technologie et a travaillé en étroite collaboration avec la NASA. « En fait, le succès de la mission Curiosity repose en partie sur celui de la graisse utilisée, qui a été spécialement conçue pour le programme spatial afin de supporter des températures situées entre moins 80 et 204 degrés Celsius ».                                                                                                                                                                                                

Parmi les applications les plus fréquentes, on peut citer les roulements à billes, les engrenages et, en tant que lubrifiant pour assemblage, les joints toriques et les élastomères. « Nous travaillons également en étroite collaboration avec la NASA au développement d'autres lubrifiants techniques capables de s'adapter aux conditions toujours plus exigeantes de l'exploration spatiale », concluait Campbell.

Le pouvoir lubrifiant de ce produit est bien sûr essentiel, mais les caractéristiques de faible dégazage de Castrol Braycote 601 EF en font également un produit capable de garantir un fonctionnement optimal des multiples instruments et composants sensibles de l'astromobile, permettant à Curiosity de découvrir Mars, son atmosphère et sa géographie.
« Castrol Braycote 601 EF résiste à la réaction de 'dégazage', ou perte par évaporation, de la graisse en soi, ce qui permet aux instruments de fonctionner à leur niveau optimal, même lorsqu'ils sont soumis à des températures extrêmement élevées », précisait Campbell.

Ce lubrifiant est fréquemment utilisé dans les applications spatiales comme la navette spatiale, les satellites et la station spatiale internationale. Il s'agit d'un lubrifiant capable de résister à une vaste gamme de températures, que ce soit dans les applications spatiales ou de production sous vide, et dont l'utilisation est recommandée dans toutes les applications soumises à des produits chimiques agressifs ou des conditions environnementales extrêmes, empêchant l'emploi d'un lubrifiant ordinaire.

Parmi les applications les plus fréquentes, on peut citer les roulements à rouleaux, les engrenages et, en tant que lubrifiant pour assemblage, les joints toriques et les élastomères. « Nous travaillons également en étroite collaboration avec la NASA au développement d'autres lubrifiants techniques capables de s'adapter aux conditions toujours plus exigeantes de l'exploration spatiale », concluait Campbell.