Andreas Mikkelsen: Un gagnant sponsorisé par Castrol EDGE

Andreas Mikkelsen n’oubliera jamais ce moment-là. Le Norvégien, pilote du team Volkswagen Motorsport, venait tout juste de terminer la dernière spéciale du Rallye d’Espagne, en réalisant une performance remarquable sur l'asphalte catalane, lui permettant de  relayer de justesse son co-équipier Jari-Matti Latvala à la troisième place du classement. Tout était prêt pour l'interview d'après-course, la meute des journalistes qui attendait détourna soudainement leur regard de Mikkelsen vers l'écran vidéo de la zone d’arrivée. Leurs yeux se rencontrèrent à l'image de la Polo R WRC fumante. Le champion du monde Sébastien Ogier, leader du rallye jusque-là, venait d’entrer en collision et de s’écraser contre une barrière de sécurité. Á ce moment-là, ni Latvala ni Ogier ne sortait vainqueur du Rallye d'Espagne - pour la première fois en Championnat du Monde des Rallyes (WR), le nom du gagnant était Andreas Mikkelsen.

"Que se passe-t-il ?» Demanda Mikkelsen, clairement confus. " Ogier est sorti! Vous avez gagné! " Lui répondirent les équipes TV et Radio. " Ogier est sorti? Vraiment? " Mikkelsen pouvait à peine y croire. C’est seulement quand la confirmation arriva de la radio de l'équipe que le plus jeune des trois pilotes Volkswagen crût vraiment la bonne nouvelle. Fou de joie et les larmes aux yeux, il déclara: "Nous avons attendu si longtemps ce moment et travaillé si dur pour cette victoire. Cette journée est à  l'opposé de ce qui nous est arrivé en Suède. Je suis sur la lune " Mikkelsen avait enduré une expérience complétement différente au Rallye de Suède en février : leader au départ de la Power Stage finale, il fit une erreur et compromit ce qui ressemblait à une victoire certaine. À l’époque, le bénéficiaire de cette erreur fut  Sébastien Ogier.
La première victoire de Mikkelsen en Championnat du Monde des Rallyes est l’apogée de sa fulgurante carrière étroitement liée aux lubrifiants Castrol EDGE. "The One Handsome", (Le beau gosse en français) comme on le surnomme, a remporté l'Intercontinental Rallye Challenge (IRC) en 2011 et 2012, qui formait la deuxième division du Championnat du Monde des Rallyes et était considéré comme le terrain d'entraînement idéal pour les pilotes surdoués. Mikkelsen concourrait en IRC au volant d'une Skoda Fabia Super 2000, dans laquelle Castrol EDGE – le lubrifiant Castrol le plus avancé -  alimentait déjà le moteur à induction de 270 ch. Volkswagen a également choisi Castrol et son lubrifiant Castrol EDGE renforcée par Titanium FST™ pour accompagner la Polo R WRC. "Tous mes succès ont, jusqu'à présent, été alimenté par Castrol EDGE», conclu  Mikkelsen.
La montée en puissance de Mikkelsen, qui a commencé sa carrière avec ses premières victoires et deux titres en IRC, se poursuit actuellement en WRC. Après douze podiums en deux ans, le jeune homme de 26 ans enregistre aujourd’hui sa première victoire au plus haut niveau du sport. En Espagne, "The One Handsome" est finalement devenu “The Handsome Won” - en partie grâce à Castrol EDGE.